Actualité

Nos étudiants-designers à la rencontre des objets connectés

Ce Vendredi 5 Juin, l'École Supérieure de Design avait rendez-vous avec le futur. La consigne était simple et mystérieuse à la fois : "rendre visible, l'invisible". Les étudiants ont présenté leurs travaux autour des objets connectés devant leurs professeurs...fiers et impressionnés.

C'est le résultat d'un mois de travail que les 8 groupes d'étudiants ont présenté à la fin de la semaine dernière. En leur demandant de travailler sur les objets connectés avec comme support, le micro-processeur Arduino, les professeurs ne s'attendaient certainement pas à une telle diversité dans les projets. Entre la jarre en béton moulée qui matérialise la vitesse du vent via de la magnétite, le détecteur de mauvaise haleine ou le casque de prévention pour détecter les intentions des cyclistes, les professeurs ont découvert de nombreux projets, tous originaux et bien pensés. 

"C'est impressionnant de voir le travail réalisé. De la programmation du micro-processeur en passant par la documentation technique au prototype final, le travail est cohérent et le résultat prometteur." insiste Séverine Nomdedeu, Directrice de l'École Supérieure de Design. L'idée de travailler sur les données impersceptibles telles que les gaz présents dans l'air ou les ondes magnétiques offraient aux étudiants une palette de possibilités infini. "C'est une chance de pouvoir faire ce genre de projets" précise Justine. 

Avec seulement quelques ressources techniques sur le processeur et des matériaux à disposition, les étudiants avaient l'obligation de rendre le travail reproductible. En attendant de voir justement, d'autres, profiter de la créativité de nos étudiants, nous allons continuer à former les designers de demain. 

Retour